#DryJanuary : un mois d’informations et de dialogue pour la prévention du risque alcool.

Mon défi de janvier : trouver les mots pour sans être un donneur de leçon rabat-joie, faire entendre

ce message de santé publique : Toute consommation d’alcool comporte des risques.

A cette question : tu ne bois pas, t’es malade ?

Qu’elle soit explicite ou le plus souvent sous-entendue, sans aucun faux fuyant je veux répondre oui.

Et même à toutes les personnes qui connaissant notre histoire et ma démarche de témoignage n’aborderont pas le sujet.

Je sais, je suis un peu lourd, mais pas autant que le silence malaisant qui accompagne toujours le risque et la spirale infernale de cette maladie dans notre société.

Si je n’ai jamais été moi-même un malade dépendant à l’alcool, j’ai souffert de la maladie de mon épouse à ses côtés et j’en souffre encore . J’ai été son compagnon aimant et aidant tout au long de son combat contre la maladie jusqu’à son décès.

Dire ici le pire du vécu de ce parcours n’est pas mon propos, mais je veux mettre des mots sur les traumatismes individuels et familiaux qu’entraine cette maladie et tous les non-dits qui l’accompagnent.

Et si je m’emploie à le faire, c’est avant tout pour prévenir et armer nos enfants, nos trois garçons contre les risques des addictions.

Quelles vulnérabilités avons-nous conservées moi et les garçons de ce terrible parcours aux cotés de leur maman ?

Je n’ai aucun moyen de trouver une réponse certaine à cette inquiétude qui m’accompagne au quotidien mais je nous sais plus vulnérables de par notre vécu.

M’investir dans une démarche de témoignage et m’impliquer dans les missions de prévention, d’écoute, d’orientation, d’accompagnement et de soutien du parcours de rétablissement au sein d’une association d’entraide pour les personnes souffrant d’addiction.

C’est pour moi une évidence, une façon de dire à nos enfants et à tous prenez soin de vous. En difficulté avec une addiction, ne restez pas seul(e), n’hésitez pas à en parler, cette maladie se soigne sachez où trouver de l’aide et des soins en cas de besoin et veillez aussi à la santé de vos proches.


L’association Entraid’Addict (ex Alcool Assistance) à laquelle j’appartiens a de nombreux lieux d’accueil dans toute la France : https://www.entraidaddict.fr/un-contact-pres-chez-vous


Posts Récents
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square