Etiquetage et empowerment.

Les 31 èmes semaines d’information sur la santé mentale du 16 au 29 mars 2020

ont pour thème : Santé mentale et discrimination.

Parmi les mots clés proposés pour ouvrir le débat, je retiens aujourd’hui ces deux-là :

Etiquetage et empowerment.

Le premier pour ces étiquettes collées par défaut qui m’ont tant fait souffrir et m’ont paralysé : Co-dépendant(e), co-alcoolique, incapable de changement.

Pour celle qui devrait également être collée par défaut : famille à prendre en charge.

Et en espérant qu’à l’avenir une réelle évaluation au cas par cas permettra d’y ajouter celles-ci :

Compagn(e)on, proche, partenaire choisi du parcours de vie, aidant naturel, capable d’implication, interlocuteur incontournable.

Le deuxième pour les solutions qu’il porte :

Empowerment des patients,

Empowerment de l’entourage, partenaire du care, soutien du cure.

Et au passage, vous l’avez peut-être déjà compris, je revendique d’être étiqueté : usager engagé bien décidé à se faire entendre.

Posts Récents
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

©FH3G                     Wix.com

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now