Etiquetage et empowerment.

September 20, 2019

Les 31 èmes semaines d’information sur la santé mentale du 16 au 29 mars 2020

ont pour  thème : Santé mentale et discrimination.

 

Parmi les mots clés proposés pour ouvrir le débat, je retiens aujourd’hui ces deux-là :

Etiquetage et empowerment.

 

Le premier pour ces étiquettes collées par défaut qui m’ont tant fait souffrir et m’ont paralysé : Co-dépendant(e), co-alcoolique, incapable de changement.

Pour celle qui devrait également être collée par défaut : famille à prendre en charge.

Et en espérant qu’à l’avenir une réelle évaluation au cas par cas permettra d’y ajouter celles-ci :

Compagn(e)on, proche, partenaire choisi du parcours de vie, aidant naturel, capable d’implication, interlocuteur incontournable.

 

Le deuxième pour les solutions qu’il porte :

Empowerment des patients,

Empowerment de l’entourage, partenaire du care, soutien du cure.

 

Et au passage, vous l’avez peut-être déjà compris, je revendique d’être étiqueté : usager engagé bien décidé à se faire entendre.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L’initiative d’un mois de réflexion pour chacun d’entre nous sur sa consommation d’alcool, un mois pour ne pas détourner le regard de ce problème de s...

Un mois sans alcool, c'est important

January 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

December 4, 2019

October 30, 2019

Please reload

Archives