A l'heure du tri

April 17, 2019

Retrouver cette lettre en rangeant notre maison sans elle m’a transpercé le cœur une fois de plus. Cette lettre je l’ai écrite à ma femme pendant sa première postcure et elle l’a conservée. Je la publie ici car je crois, elle dit beaucoup du compagnon que j’ai tenté d’être.

Chérie,

Voilà je t’écris d’abord pour te dire que nos trop courtes conversations sont inversement proportionnelles au temps que je passe à penser à toi. En cela cette absence ressemble aux premiers temps de nos amours avec en différence tous les instants partagés qui me sont si précieux.

Je ne sais pas en quoi consiste le travail que tu fais sur toi actuellement, mais je te sais en voie de guérison.

 Je ne suis qu’accompagnant de ce parcours et je me le représente comme une voie d’escalade où tu serais engagée. Tu dois chercher les prises, prendre tes appuis et progresser. Seule tu peux faiblir, être prise de vertiges et chuter douloureusement. Les soignants sont là pour t’aider, ils ont de l’expérience et des cordes, des baudriers pour t’aider, pour te permettre de lâcher prise et de revenir au sol sans te blesser.

Mais sans ta parole pour décrire le parcours que tu vois, que tu ressens, que tu imagines, ils sont non-voyants tout comme moi. Si tu confies tes difficultés alors il devient possible de t’aider, de te donner un autre point de vue, de te permettre de te remotiver, et de mettre en perspective les passages les plus difficiles dans un parcours plus calme et plus serein.

Je serai à tes cotés le jour où tu t’assoiras au sommet pour profiter du paysage. Tu seras fatiguée mais heureuse et libre.

Je crois que nous possédons tous les ingrédients du bonheur. Il suffit juste de cuisiner ensemble.

Je sais cette lettre bizarre et mal écrite, mais j’ai un tel manque de toi qu’il m’est indispensable d’écrire pour partager un instant avec toi.

Pour ce soir je vais m’arrêter là.

Il me reste à signer.

Des premières heures de nos amours à notre quotidien fait de petits bonheurs et de quelques difficultés, de notre futur que je sais heureux, pour toujours je me revendique

                Ton amoureux       

En bonus tu trouveras du courrier amical et un petit mot d’élie

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Rendre ces actions les plus visibles et mobilisatrices possible en diffusant individuellement et collectivement un message clair, fédérateur et respon...

Janvier sec ou sobre.

December 4, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

December 4, 2019

October 30, 2019

September 20, 2019

Please reload

Archives