Le front haut : j'étais l'aidant naturel de ma femme alcoolique.

January 12, 2019

 

L’aidant naturel : un partenaire à part entière dans l’acte de soins.

 

Je partageais le projet de vie de ma femme depuis plus de 15 ans, nous formions une famille heureuse avec nos 3 enfants et je crois pouvoir le dire un couple fusionnel.

 

Quand ma femme est tombée malade de dépression et d’alcoolisme, quand elle a décidé de se soigner, j’ai pris soin de me présenter à ses côtés tout au long du parcours et je l’ai accompagné de mon mieux dans les moments les plus difficiles.

 

A l’opposé du partenariat, le silence des médecins à mon égard a été sans aucune concession et j’ai été laissé parfaitement seul devant l’aggravation de la maladie jusqu’à cette issue prévisible dans la solitude et le silence de notre domicile.

 

Une guerre à mener sur tous les fronts pour lever les tabous.

 

Pour  convaincre le système de santé mentale de la nécessité de ce partenariat,  il nous faut être désignés explicitement comme tels par tous ceux qui travaillent  aujourd’hui à faire reconnaitre et soutenir le statut d’aidant.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Rendre ces actions les plus visibles et mobilisatrices possible en diffusant individuellement et collectivement un message clair, fédérateur et respon...

Janvier sec ou sobre.

December 4, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

December 4, 2019

October 30, 2019

September 20, 2019

Please reload

Archives