Janvier sec ou sobre.

December 4, 2019

Rendre ces actions les plus visibles et mobilisatrices possible en diffusant individuellement et collectivement un message clair, fédérateur et respon...

1/50
Please reload

September 28, 2018

Notre codépendance a débutée quelques mois avant le 27 septembre 1993.

Anniversaire pour nous sentimental, ce jour ou je me suis présenté à ta porte avec un bouquet de roses et où tu m’as laissé entrer dans ta vie. C’était aussi notre première nuit ensemble.

Les symptômes reconnus de tous sont très répandus : sentir battre son cœur, se faire les yeux doux, se tenir la main, se dire tu me manques après quelques heures de séparation …

Beaucoup vont mêmes jusqu’à réitérer leurs vœux de vie commune pour fêter en famille leur cinquante ans ou plus de codépendance heureuse et nombreux parmi nous sont ceux qui à cette occasion leur demande la recette.

Alors pourquoi utiliser ce même terme pour désigner les co-pathologies et l’ensemble des perturbations de l’entourage familiale entraînées par l’addiction d’un proche.

Dans mon cas je n’ai jamais souffert de la même dépendance à l’alcool que ma fem...

September 20, 2018

Plus je cherche à comprendre et à me faire entendre et plus ce constat s’impose à moi.

Les partis en présence sont parfaitement au courant de la situation sous tous ses aspects :

  • Le vécu de l’entourage et la codépendance :

Un enfer. C’est le mot qui revient le plus souvent dans la bouche de ceux qui vivent avec un proche alcoolique. « L’alcoolopathie est, aussi, une “familiopathie”, explique Philippe Batel, psychiatre addictologue. Ses ravages sont physiques, mais aussi psychiques et relationnels. » Inéluctablement, l’alcool fait passer les collègues, les amis, mais surtout la famille, par un chemin de croix aux étapes bien connues.
Source (parmi tant d’autres) : http://www.psychologies.com/Bien-etre/Sante/Addictions/Articles-et-Dossiers/Alcool-une-famille-en-enfer

  • Les possibilités actuelles pour l‘entourage de s’impliquer :

Votre implication auprès de l’équipe soignante est...

September 1, 2018

Revenu à plus de lucidité depuis son décès je cherche et je trouve tout ceci : 

L’entourage du malade est un interlocuteur essentiel. Il est nécessaire de considérer l’environnement pour améliorer le suivi de la personne.

« On oublie que c’est très souvent l’entourage qui a introduit le malade alcoolique dans les circuits de guérison en prenant contact le premier avec le corps médical ou avec les associations d’anciens buveurs et que, si on voulait bien l’informer et l’aider lui-même, il deviendrait en mesure de les seconder, à leur demande éventuelle, pour le plus grand bien du malade, au moins tant qu’il ne peut se prendre en charge lui-même ».

La nécessité d'un travail préliminaire d'accueil et d'accompagnement de l'entourage quand il apporte sa plainte et sa demande à propos de l'autre et pour l'autre.

Constats pertinents d’une nécessité avérée.

Ne faut-il pas les confronter à la réal...

Please reload

Posts Récents

December 4, 2019

October 30, 2019

September 20, 2019

Please reload

Archives
Please reload

©FH3G                     Wix.com

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now